Derniers sujets
» Fin 2018, une bonne saison pour les comètes!
Sam 17 Nov 2018 - 4:18 par Admin

»  IC 5146 "Cocoon Nebula"
Dim 11 Nov 2018 - 23:36 par fbinice

» EQ6 - AZ EQ6 - iOptron
Dim 11 Nov 2018 - 23:32 par fbinice

» Les Rencontres du Ciel et de l'Espace 2018
Dim 11 Nov 2018 - 10:50 par Aquarellia

» InOMN 2018
Sam 20 Oct 2018 - 7:27 par Aquarellia

» NGC7380 nébuleuse du Sorcier
Ven 19 Oct 2018 - 7:29 par Aquarellia

» Venez dessiner avec Aquarellia
Ven 19 Oct 2018 - 7:27 par Aquarellia

» Vénus, de ma douche aux nuages
Ven 19 Oct 2018 - 7:27 par Aquarellia

» Pleine Lune au périgée.
Jeu 18 Oct 2018 - 17:15 par lemaitre p

» 2 lune toujours a l'acrylique
Mer 10 Oct 2018 - 21:12 par lemaitre p

» Introduction
Mer 10 Oct 2018 - 8:00 par Stellarius

» 13 Octobre, le jour de la nuit à Régusse.
Mar 9 Oct 2018 - 18:47 par Aquarellia

» Compte-rendu de la première animation astro à Seillons-source-d'Argens
Mar 9 Oct 2018 - 12:54 par lemaitre p

» nebuleuse du papillon
Dim 7 Oct 2018 - 19:05 par lemaitre p

» juste pour m'amuser
Dim 7 Oct 2018 - 19:03 par lemaitre p

Calendrier Lunaire
La Lune
Météo Régionale
découvrir France

CROA de Polaris à Flassans 6/12/2013

Aller en bas

CROA de Polaris à Flassans 6/12/2013

Message par Aquarellia le Sam 7 Déc 2013 - 18:12

Petite éloge de Polaris.  Apilaure l’a mis à l’honneur comme couple du mois il y a peu alors c’est en pensant à Polaris83 que grâce au terrain d’Altaïr83 à Flassans on a pu séparer cette étoile endémique de notre hémisphère.  Que de liens !
A l’aide du Dobson d’Antoine, muni d’un oculaire Télévue de 10mm, c’était facile, L’étoile polaire, l’étoile principale du couple a une couleur froide, d’un bleu glacé, très … polaire en ce mois de décembre, alors que sa copine est presque grise tellement elle est effacée par l’éclat de Polaris.
Une simple étoile, double comme il y en a tant d’autres et déjà il y a tant à dire, mais nous avons notre maître à ce sujet.  Après quelques recherches dans ma bibliothèque, voici quelques extraits des livres « Les Etoiles et les curiosités du ciel » de 1882 et de « l’Astronomie des Dames » 1903 écrits par Camille Flammarion.  « L’astronomie des Dames » les temps ont bien changés, comme si elle était différente de celle des hommes… Mais bon, il y avait quatre dames en cette nuit de la Saint-Nicolas à Flassans alors honneur à elles !

Avant de vous plonger dans les lignes qui suivent, pensez que ce texte a été écrit il y a plus de 130 fois le tour du Soleil, et 230 fois depuis les observations d’Herschel.

« L’étoile polaire est une étoile double intéressante.  La petite étoile qui l’accompagne est de 9è grandeur ½ et écartée à 18 secondes (18ʺ) de distance angulaire.  Une lunette de 75 millimètres  d’ouverture est nécessaire pour distinguer ce compagnon, encore faut-il que l’observateur jouisse d’une bonne vue et que le ciel soit bien pur.  Il tourne lentement autour de la Polaire.  Depuis les premières mesures d’Herschel jusqu’à celles que j’ai faite tout récemment, c'est-à-dire depuis 100 ans, la petite étoile a tourné autour de la grande de 5 degrés seulement (correction faite de l’effet produit par la précession des équinoxes) : à cette vitesse, ou plutôt à cette lenteur, elle n’emploierait pas moins de 7200 ans pour accomplir sa révolution !    
L’étoile polaire est l’une des étoiles dont la parallaxe a pu être déterminée. Mesurée par Peters en 1842, elle a donné pour résultat 76 millièmes de seconde (0ʺ076). C’est là une valeur si microscopique que c’est à peine si l’on peut s’en répondre.  Elle correspond à 2 714 000 fois le rayon de l’orbite terrestre, c'est-à-dire à cent trillons de lieues ! Sa lumière emploie plus de 42 années pour nous arriver, de sorte que, actuellement, nous la voyons, non telle qu’elle est aujourd’hui, mais telle qu’elle était il y a 42 ans.  Ainsi, la rêveuse fiancée qui le soir confie à cette étoile si fixe et si fidèle les espérances inquiètes de son cœur, parle, sans s’en douter, à un rayon de lumière détaché des cieux avant sa naissance ; sa mère était enfant à l’époque où ce rayon, qui la caresse aujourd’hui, est émané de l’étoile ; et lorsque le vieillard chargé d’années élève une dernière fois son regard vers le même astre, il revoit l’étoile contemporaine de sa jeunesse et de ses ardeurs.  La distance de ce si lointain soleil est telle que le train express imaginaire qui, en raison de 60 kilomètres à l’heure, atteindrait le Soleil en 266 ans, devrait courir sans arrêt pendant 722 millions d’années pour arriver jusque-là !  Quelles ne doivent pas être l’énormité de ce soleil et la grandeur de ce système !...
Ces charmantes étoiles doubles, couples gracieux et splendides, tournent les unes autour des autres, comme en une valse lente au sein de l’immensité étoilée, mariant leurs feux multicolores... Le ciel nous offre une source intarissable de trésors où le penseur, le poète et l’artiste peuvent trouver d’inénarrables contemplations ! »

Ce vieux livre suit "l'Astronomie Populaire" de Camille Flammarion, il ne parle que des étoiles et fait près de 800 pages !
MiT
avatar
Aquarellia

Messages : 2507
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Artignosc sur Verdon

http://astro.aquarellia.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CROA de Polaris à Flassans 6/12/2013

Message par Admin le Sam 7 Déc 2013 - 19:22

Superbe Michel...

WAHOU je me demande si on va pas ouvrir un sujet concernant la littérature et l'histoire de l'astronomie a travers les temps!...

ton introduction ainsi que l'argumentation que tu emplois jusqu'au passage du paragraphe de Flammarion laisse rêveur et donne envie d'en apprendre plus.
C'est tellement simple et agréable de te lire ou de t'écouter ?!....

bonne nuit après cet interlude.
avatar
Admin

Messages : 1702
Date d'inscription : 19/11/2010
Age : 55
Localisation : La Garde

http://www.astroprovence.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CROA de Polaris à Flassans 6/12/2013

Message par Astropleiades le Dim 8 Déc 2013 - 0:45

Aquarellia a écrit:Ce vieux livre [...]
Non! Il n'est pas vieux, il est intemporel... study  

L'étoile Polaire, trop souvent délaissée, offre pourtant une image digne d'intérêt. Ton beau récit, ô combien singulier par le simple fait que tout le monde ne prend pas le temps (à tort!) de contempler Polaris comme toi le fais, me rappelle à quel point les choses, aussi "bénignes" puissent-elles être aux yeux de certains, ont elles-aussi leur importance dans notre regard sur le ciel... 

Merci pour ton croa. 
Au plaisir de te lire. Smile 


Astro-amicalement, 
Astropleiades


"To understand and protect our planet,
To explore the universe and search for life,
To inspire the next generation of explorers...
as only NASA can."
avatar
Astropleiades

Messages : 282
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 101
Localisation : Var

http://www.astropleiades.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CROA de Polaris à Flassans 6/12/2013

Message par Aquarellia le Dim 8 Déc 2013 - 10:26

Merci à vous tous !
J'ai reçu par ailleurs, un petit message de Michel (MiL) disant ceci :
Quelque chose m'étonne un peu, Camille Flammarion situe cette étoile à 42AL d'après mes souvenirs elle était plus éloignée, j'ai donc consulté Skymap qui annonce 431 AL soit 10X plus.
On se rend compte aujourd'hui que le train express imaginaire de Camille devra courir bien plus longtemps encore
Michel

Et il a tout à fait raison !
Dans les années 1880... on en faisait des erreurs, et celle-ci n'est pas la pire.
Par contre le saviez-vous, l'étoile polaire est une céphéide.  Les céphéides sont des étoiles variables dont la variation d’éclat détermine la magnitude absolue, et donc… leur distance relative.  Pour utiliser cette méthode de distance à d’autres astres, comme des céphéides situées dans d’autres galaxies, il faut connaître la distance de l’une d’entre elles avec précision.  Notre étoile polaire est la céphéide la plus proche de nous, à peu près 430 AnLu mais, il y a un mais, en utilisant la méthode de la parallaxe on obtient une précision très faible on parle encore aujourd’hui de 30% d’erreur ! C'est déjà mieux que les 1000% de Flammarion mais quand même, on devrait mieux faire !
Voilà pourquoi on attend avec intérêt les premiers résultats de la sonde Gaïa !  Leur précision sera extrêmement fiable et nous permettra de recadrer les distances des étoiles et par extension, la distance des galaxies et les dimensions de notre univers.
avatar
Aquarellia

Messages : 2507
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Artignosc sur Verdon

http://astro.aquarellia.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CROA de Polaris à Flassans 6/12/2013

Message par mic.lf le Dim 8 Déc 2013 - 12:27

Encore un post bien instructif, merci MiT

Michel
avatar
mic.lf

Messages : 2477
Date d'inscription : 20/11/2010
Localisation : Le Cannet des Maures

Revenir en haut Aller en bas

Re: CROA de Polaris à Flassans 6/12/2013

Message par apilaure le Dim 8 Déc 2013 - 18:16

Salut a tous !

Bien sympa ton CROA, en plus sur une cible que j'affectionne ! Merci MIT.

Effectivement, Hipparcos a mesuré une parallaxe de 7,56 millième de seconde d'arc et non 76 comme le dit Flammarion. Il y a bien une erreur d'un facteur 10. Comme quoi !

Si ça vous intéresse le bouquin du dénommé Peters auquel Flammarion fait allusion est téléchargeable librement sur Google. J'ai regardé un peu ... assez indigeste quand même, il n'a pas la même verve littéraire que Flammarion !



MIT je n'ai par contre pas trouvé le bouquin de Flammarion "Les étoiles". Si tu as une piste pour le trouver sur le net en téléchargement libre je suis preneur !

Côté observation, Polaris est une cible de choix. La différence de magnitude est un facteur qui complique beaucoup le dédoublement, et Polaris n'est pas si facile dans un petit instrument !

Philippe.
avatar
apilaure

Messages : 480
Date d'inscription : 29/09/2012
Age : 59
Localisation : Lyon

http://etoilesdoubles.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CROA de Polaris à Flassans 6/12/2013

Message par Aquarellia le Dim 8 Déc 2013 - 19:31

Qui voilà...
Pour ce livre et beaucoup d'autres il y a une mine d'or en France : la bibliothèque Gallica.
Celui-ci est numérisé sur :
Les Étoiles

Souvent ils ont subit un petit coup d'OCR mais pas celui-ci.
MiT
avatar
Aquarellia

Messages : 2507
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Artignosc sur Verdon

http://astro.aquarellia.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CROA de Polaris à Flassans 6/12/2013

Message par apilaure le Dim 8 Déc 2013 - 20:44

Oui ! C'est vrai j'avais déjà fait un tour sur ce site ... et un peu oublié depuis.

De mon coté, j'ai trouvé pas mal de littérature astronomique sur celui ci : 
https://archive.org/details/binarystars00aitk
ouvert à la page de l'ouvrage d'une célébrité des étoiles doubles !

Pour comparer à ton dessin , la photo de Polaris faite au C8 F/D 10 avec un APN CANON1000D.




A+.
avatar
apilaure

Messages : 480
Date d'inscription : 29/09/2012
Age : 59
Localisation : Lyon

http://etoilesdoubles.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CROA de Polaris à Flassans 6/12/2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum