Derniers sujets
» Venez dessiner avec Aquarellia
Hier à 16:03 par Aquarellia

» 2 lune toujours a l'acrylique
Mer 10 Oct 2018 - 21:12 par lemaitre p

» Introduction
Mer 10 Oct 2018 - 8:00 par Stellarius

» 13 Octobre, le jour de la nuit à Régusse.
Mar 9 Oct 2018 - 18:47 par Aquarellia

» Compte-rendu de la première animation astro à Seillons-source-d'Argens
Mar 9 Oct 2018 - 12:54 par lemaitre p

» nebuleuse du papillon
Dim 7 Oct 2018 - 19:05 par lemaitre p

» juste pour m'amuser
Dim 7 Oct 2018 - 19:03 par lemaitre p

» la trompe d'éléphant
Mer 3 Oct 2018 - 20:19 par lemaitre p

» tite peinture de m42
Mer 3 Oct 2018 - 19:34 par lemaitre p

» Vénus en 2018
Ven 28 Sep 2018 - 18:09 par Aquarellia

» démontage AZEQ6 réglages et graissage
Jeu 27 Sep 2018 - 17:43 par stephan06

» ngc 6888 a la lulu de 80
Jeu 27 Sep 2018 - 16:26 par Aquarellia

» NGC281 THE PAC MAN NEBULA
Jeu 27 Sep 2018 - 1:38 par Admin

» Auriol 2018 A la rencontre de l'Espace
Dim 23 Sep 2018 - 14:24 par Astropleiades

» 10 ans CASSINI 83
Sam 22 Sep 2018 - 23:24 par arcturus83

Calendrier Lunaire
La Lune
Météo Régionale
découvrir France

Le Jour de la Nuit à Régusse (compte-rendu)

Aller en bas

Le Jour de la Nuit à Régusse (compte-rendu)

Message par Aquarellia le Sam 11 Nov 2017 - 10:39

Avec mon épouse Jannik nous étions les deux seuls animateurs de cette belle soirée sous les étoiles de Régusse.
Le site était l’esplanade de la chapelle Saint-Jean, outre la beauté du site le parvis domine la plaine environnante, ce qui permet d’avoir un très beau dégagement vers les horizons de l’Est à l’Ouest en passant par le méridien Sud.
L’ouverture de la nuit avait été organisée conjointement avec l’extinction des lumières municipales avoisinantes.  Cette extinction a permis aux personnes présentes de voir ce que l’on perd lorsqu’un éclairage nous éteint les étoiles.
Nous avions un programme bien chargé pour ce « jour de la nuit ».


Quelques minutes après 20h nous avions prévu le passage de Tiangong la station spatiale chinoise qui a bien été vue.  Ensuite c’est la station spatiale internationale (l’ISS) qui nous a offert un passage également bien visible.
Mais le clou de la soirée a probablement été l’apparition d’une lumière éblouissante dans le ciel.  Cette lumière, (un flash Iridium) avait été calculée préalablement par nos soins.  A en croire les applaudissements qui ont été prodigués après le phénomène, les observateurs de la nuit ont été forts surpris par l’éclat de cette lumière, proche de celle de la lune absente, ainsi que par la précision de notre prédiction : instant et lieu exact de son apparition dans le ciel.

Ensuite nous avons pu montrer Saturne, quelques-uns de ses satellites et ses surprenants anneaux grâce à une lunette motorisée réglée sur l’axe terrestre, grâce à cette lunette nous avons, par exemple, pu « séparer » une étoile double aux composantes colorées.  Un télescope de gros diamètre nous a permis d’observer en parallèle quelques objets plus difficiles comme le fourmillement d’étoiles de la voie lactée, un satellite de notre Galaxie, une galaxie lointaine, des nébuleuses, une étoile qui meurt ainsi que les restes d’une étoile morte.  Une étoile particulièrement rouge nous a permis de montrer et d’expliquer via un spectroscope, comment nous comprenons la composition des atmosphères stellaires.


Un laser nous a permis de dessiner dans le ciel les constellations les plus visibles cette nuit là.  La mythologie était aussi à l’ordre de la nuit, avec plus particulièrement l’explication de la si grande longueur des queues des grande et petite ourses.
Un atelier spécial avait été organisé, nous avons distribué aux participants qui le souhaitaient une carte d’étoiles dans la marge de laquelle ils devaient classer celles-ci par ordre d’éclat.  C’est grâce à ce type d’atelier nocturne que nous pouvons expliquer comment on découvre des étoiles cataclysmiques et des exo-planètes et tant d’autres choses passionnantes de notre univers inaccessible.  Nous avons été très surpris par une petite fille d’à peine 8 ans qui ayant rapidement compris l’exercice s’est fait forte d’expliquer la façon de faire à plusieurs groupes d’adultes.

Tels des fusées, des questions toutes très censées, c’est trop rare que pour être souligné, sont venues d’un nombre astronomique de bouches avides de savoir.

En fin de nuit, nous avons projeté sur un écran les images mythologiques des quelques constellations.

Il a été difficile de compter précisément les visiteurs, certains sont venus très tôt, d’autres les ont rejoints et nous avons encore reçu dignement des visiteurs fort tard après l’heure de fin de l’animation et après avoir rangé une partie de notre matériel.  Le comptage est d’autant plus difficile à réaliser que nous avions bien sûr demandé d’éviter d’être éblouis par des lampes de poches blanches.  Nous estimons à +/- 120 personnes celles qui ont pu observer ces merveilles trop cachée de notre merveilleux univers, plus du double de la petite cinquantaine de personnes que nous avions dénombré lors de l’animation précédente (La Nuit des Etoiles).  

Michel'
avatar
Aquarellia

Messages : 2493
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Artignosc sur Verdon

http://astro.aquarellia.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum