Derniers sujets
» Supernova SN2016gkg: être chanceux, ça se mérite!
Hier à 21:25 par mic.lf

» Le croissant (20 février 2018)
Hier à 21:18 par mic.lf

» Une seule étoile, mais Mira !
Hier à 21:12 par mic.lf

» NGC 2359 Casque de Thor
Hier à 21:07 par mic.lf

» Ngc2239 - La rosette
Hier à 20:54 par mic.lf

» Joli petit groupe de taches
Hier à 17:51 par Aquarellia

» Ngc 7822 & Cederbal 214
Lun 19 Fév 2018 - 10:11 par regis83

» Une supernova dans la Grande Ourse
Dim 18 Fév 2018 - 11:50 par Aquarellia

» Grosse Lune du 31
Dim 11 Fév 2018 - 21:30 par mic.lf

» IC417 SHO-RGB version 2.0 RGB+
Dim 4 Fév 2018 - 18:39 par stephan06

» Super lune bleue
Sam 3 Fév 2018 - 22:28 par Jean-Luc Plou

» Ma nuit avec Andromache
Sam 3 Fév 2018 - 20:57 par Jouvenette04

» Coeur de M42
Jeu 1 Fév 2018 - 18:04 par stephan06

» La nébuleuse "Tete de cheval" bien connue en SHO
Mar 30 Jan 2018 - 17:00 par regis83

» Messier 78
Mar 30 Jan 2018 - 16:55 par regis83

Calendrier Lunaire
La Lune

Ma nuit avec Andromache

Aller en bas

Ma nuit avec Andromache

Message par Aquarellia le Jeu 1 Fév 2018 - 18:21

Je sais que je prêche un peu dans le vide, mais pourquoi ne pas poster ici ma dernière observation exotique.
Bon le résultat n’est pas une belle image, certes c’est juste une observation scientifique (aïe le mot qui tue !)


Nous sommes organisés en réseau via EURASTER, le résultat de nos observations permet de connaître la dimension et même le profil, ou la forme du caillou ce qu'un seul observatoire, même pro n'arrivera jamais à faire.

En deux ans je n’ai engrangé que 3 observations positives sur 18 tentatives, et ce n’est pas si mal, surtout en mode visuel et chrono.
Le but était d’observer une étoile faible (+11.0) devant laquelle va passer un astéroïde ici invisible (+13.Cool.
Mais là ou cela se corsait c’est que j’ai dû aller me perdre dans la nature, le phénomène était invisible de mon petit observatoire, j’ai dû chercher le champ 30 minutes avant le phénomène, trop près du couché du soleil, durant une bien grosse lune et au Dobson manuel, whaw ce n’était pas du gâteau.  Sur le croquis réalisé juste après l’occultation on voit que l’étoile la plus faible visible était de magnitude +11.2.  J’ai donc dû observer avec une vision décalée, ce que vous connaissez tous, dur dur pour la précision.

Mais l’adrénaline m’a permis de commencer mon observation 30 secondes avant le début.  Bon mes résultats que j’espérais au dixième de seconde ne m’ont pas permis cette précision mais j'ai pu engranger ma troisième occultation d'étoile par un astéroïde.  
Andromache est un très gros astéroïde de la ceinture principale.  Comme la ligne théorique passait sur la Provence, avec plus de 100 km de long il était évident qu’on était bien placés.

Michel'

NB : Si une nuit cela vous tenterait, n’hésitez pas à me demander toutes les infos (mon e-mail: contact @ aquarellia.com), c’est super motivant de faire partie d’un tel réseau.
avatar
Aquarellia

Messages : 2299
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Artignosc sur Verdon

http://astro.aquarellia.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma nuit avec Andromache

Message par Jouvenette04 le Sam 3 Fév 2018 - 20:57

Mais non, mais non tu ne prêches pas dans le vide Michel!!
Encore un truc de scientifique que je ne soupçonnais pas. C'est incroyable finalement ce que peuvent faire les gens en levant le nez. Bon là il faut qu'il soit très fin le nez pour aller surveiller le passage d'un caillou devant une étoile. Je tire mon chapeau Monsieur Michel.

Régis


GSO RCT Serrurier 250 mm/f5.5 (1400 mm) sur Avalon Linear avec Atik 460 EX et RAF + DO intégré .Traitement:  Pixinsight
Full+Mes images ici
avatar
Jouvenette04

Messages : 238
Date d'inscription : 21/03/2016
Age : 70
Localisation : Digne les bains 04

http://astrophotos-haute-provence.free-h.net/topic/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum